Valeur-patrimoniale-maisonLa valeur verte correspond à l’augmentation de valeur engendrée par la meilleure performance énergétique d’un logement par rapport à un autre logement toutes autres caractéristiques étant égales par ailleurs. Autrement dit, c’est la plus-value liée à une meilleure efficacité énergétique suite à des travaux de rénovation.

Si aujourd’hui, les consommateurs sont attentifs à l’efficacité énergétique lors de l’achat de leur nouveau réfrigérateur ou nouvelle voiture, cette tendance commence également à s’observer dans le secteur du logement. Heureusement car le secteur du bâtiment est de loin le premier poste de consommation d’énergie en France avec 44% de l’énergie consommée. La difficulté consiste à quantifier cette fameuse valeur verte : quel est le gain financier d’un logement après rénovation énergétique ?

Retrouver le dossier réalisé par le magazine “Le Particulier” dans son édition de septembre 2015 traitant de la rénovation énergétique des logements.

Dossier "Le particulier" - Septembre 2015 sur la rénovation énergétique

L’association DINAMIC (Développement de l’information notariale et de l’analyse du marché immobilier et de la conjoncture), créée conjointement par le Conseil supérieur du notariat, la Chamb

re des notaires de Paris et la Caisse des dépôts et consignations, a étudié une première fois en septembre 2013 l’impact de l’étiquette DPE sur la valeur des logements. Elle a présenté, en avril 2015, une deuxième étude enrichie

qui propose une nouvelle estimation de la « valeur verte » des logements, portant sur 310.000 maisons et 210.000 appartements en province (base de données PERVAL). Cette étude a été mise à jour en octobre 2015 pour refléter la nouvelle carte des régions.

En résumé, la carte suivante représente l’augmentation de valeur d’une maison en fonction de son efficacité énergétique :

Valeur verte actualisée au 010116

En région Alsace/Champagne-Ardenne/Lorraine, une maison dont l’étiquette est C se vend en moyenne 6% plus cher qu’une maison dont l’étiquette est D, toutes choses égales par ailleurs et inversement une maison classée F ou G se vend en moyenne 17% moins cher que la même maison classée D (dans la limite de l’information disponible dans les bases notariales).

Une étude plus ancienne réalisée en 2011 par l’ADEME arrive à une conclusion similaire : en rénovation, la valeur verte d’un logement est d’environ 5 à 22% de sa valeur vénale.

Cette tendance est appelée à augmenter avec la hausse prévisible des coûts de l’énergie à moyen terme et avec la généralisation de la prise de conscience environnementale.