Open/Close Menu Bureau d'étude thermique en Lorraine
Bureau d'études thermiques et de conseil indépendant
2 bld Henri Becquerel - 57970 Yutz

06 52 22 06 33

03 82 82 06 91

Quel sujet bizarre pour un article de blog, n’est-ce pas ?

C’est vrai isoler le toit, isoler les murs ça tombe sous le sens même.

Isoler le plancher, on y pense déjà moins souvent, mais isoler les conduites …
Il faut peut-être pas pousser le bouchon de l’isolation trop loin, non ?

Et un exemple détaillé et commenté en image :

Tuyau calorifugéVoici des conduites de chauffage anciennes en fonte peintes en gris au centre de l’image, partiellement recouvertes avec un calorifugeage également ancien, dégradé et de moins d’1 cm d’épaisseur.

 

 

 

 

Et cette vue, la thermographie infrarouge des mêmes conduites et le même calorifugeages.
Thermographie tuyau calorifugéVous y constaterez que les conduites à nu rayonnent littéralement de chaleur (halo jaune autour des conduites blanche et rouge) et perdent une quantité importante de chaleur, la conduite au départ de la chaudière étant à 43,1°C.

La partie calorifugée/isolée apparait en vert/jaune sur la droite de l’image. Bien que dégradés, une température maximale de 19°C est affichée, soit une économie de 24°C.
Avec une telle différence de température de surface vous pouvez facilement imaginer le gaspillage de chauffage dans la cave de cette maison des années 60.

Lors de la modélisation thermique, l’isolation complète des conduites de la cave a révélé un potentiel d’économie annuelle de 6,5% sur la consommation de gaz. Soit une rentabilité sur l’investissement en matériel de 1,8 année !!!

En clair, pour quelques centaines d’euros de calorifugeages en mousse polyéthylène ou en élastomère, que vous pouvez facilementfaire vous-même, et vous me permettrez d’insister sur le mot facilement, même sans être bricoleur.

Isoler, isoler, oui … mais ça à l’air compliqué non ?

Prenez 3 minutes pour lire cette vidéo et vous convaincre que c’est à la porter de tous et toutes.

Convaincu de l’utilité des calorifugeages ?

Oui ?  Bien, alors foncez chez votre magasin de bricolage préféré et revenez avec le coffre plein d’isolant pour conduites.

Pensez juste à bien mesurer vos linéaires et diamètres de conduites, comme indiquer dans la première minute de la vidéo.

Si vous avez des isolants anciens sur vos conduites, ne vous précipitez pas tout de suite.

Comme vous l’avez vu plus haut sur les deux images :

bien que trop fins, mal posés, anciens et dégradés, les calorifugeages réduisent quand même considérablement les pertes de chaleur.

 

Vérifiez donc d’abord qu’il est nécessaire ou pas de les remplacer.

Pour le savoir, les points à vérifier sont :

– Se désagrègent-ils ou se délitent-ils ?

– Sont-ils imprégnés d’eau ou d’humidité ?

– Ont-ils changés de couleur ?

– Se détachent-ils ou se déforment-ils ?
Si la réponse est oui au moins une de ces questions, alors un remplacement est recommandé et pourrait révélé une éventuelle fuite sur les conduites.

Dernière chose … un avertissement lié à l’amiante !

Les isolants sont appliqués sur des conduites chaudes, avant les années 80, les chaudières individuelles pouvaient générer des température d’eau chaude jusqu’à 150°C sous pression.

Largement suffisant pour déclencher un départ de feu sir des matériaux sensibles à la chaleur y étaient appliquées.

Pour éviter un éventuel embrasement un ignifugeant était employé et mélangé avec le produit isolant.

Malheureusement, l’ignifugeant le plus courant, le moins cher et le plus facilement disponible l’amiante.

Donc si votre maison date d’avant 1997, avant d’arracher vos isolants dégradés, lisez attentivement le diagnostic amiante qui vous a été remis lors de l’achat de du bien.

Si vous n’avez pas de diagnostic amiante, faites réalisez au minium un prélèvement et une analyse par un confrère diagnostiqueur immobilier.

Le coût moyen est de 60 €ttc, et le résultat de l’analyse vous évitera de vous exposer et d’exposer votre famille à des fibres d’amiante.

Cet article vous a été proposé par Emmanuel Neumann, gérant de la société ADICEE.

Emmanuel Neumann

Gérant d’ADICEE sarl

Publiez votre commentaire:

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.