habiter-mieux-anahL’Agence nationale de l’habitat (Anah) met en œuvre le programme national « Habiter Mieux ». Sous certaines conditions, il est possible de bénéficier d’une aide pour rénover un logement. Les travaux doivent permettre de diminuer de façon significative les déperditions d’énergie du logement.

Ce programme concerne les propriétaires bailleurs, les syndicats de copropriété et les propriétaires occupants dont les revenus sont inférieurs aux plafonds suivants selon leur revenu fiscal de référence (pour les régions autres qu’Île de France) :

Plafond ressources ANAH 2016

Sont concernés les logements de plus de 15 ans à la date où le dossier est déposé et les logements n’ayant pas bénéficié d’autres financements de l’État (par exemple un prêt à taux zéro en cours ou octroyé il y a moins de 5 ans).

Les travaux doivent :

  • garantir une amélioration de la performance énergétique du logement d’au moins 25% ;
  • ne pas être commencés avant le dépôt de votre dossier ;
  • être intégralement réalisés par des professionnels du bâtiment.

Pour bénéficier de l’aide, le propriétaire occupant doit être accompagné par un opérateur spécialisé, qui l’assiste tout au long du projet et effectue le diagnostic global du logement et l’évaluation énergétique.

L’aide du programme « Habiter Mieux » comporte :

  • une aide de l’Agence nationale de l’habitat (Anah) pouvant représenter jusqu’à 35 ou 50% du montant total HT des travaux jusqu’à un plafond de 20.000 € (soit au maximum 10.000 € d’aide);
  • une prime au titre des « investissements d’avenir » également appelée « aide de solidarité écologique » de 10% du montant des travaux subventionnables avec un maximum modulé selon les revenus des ménages :
    • de 2.000 € pour les propriétaires occupants très modestes,
    • de 1.600 € pour les propriétaires occupants modestes ;
  • une aide complémentaire qui peut éventuellement être accordée par le conseil régional, conseil général, la communauté urbaine, d’agglomération, de communes ou la mairie. Dans certains cas, l’aide « Habiter Mieux » peut alors être augmentée du même montant, dans la limite de 500 €.